Régie portage : qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial séduit un grand nombre de professionnels désireux de devenir freelances sans pour autant se heurter aux contraintes du statut indépendant. Voyons de quoi il s’agit et présentons aussi ses avantages.

Régie portage : quelle définition donner au portage salarial ?

Le portage salarial est une forme hybride et atypique associant la souplesse du travail indépendant à l’autonomie. À cela s’ajoutent la protection du statut de travailleur salarié et ses avantages.

A lire en complément : Comment intégrer des systèmes de ventilation écologiques pour améliorer la qualité de l’air dans les bureaux ?

On a une définition officielle du portage salarial. Selon l’article L.1254-1 de l’ordonnance n°2015-380, le portage salarial est ensemble organisé qui est composé d’une relation entre l’entreprise de portage salarial d’une part et le salarié porté d’autre part.

Créée de manière secrète dans les années 80, cette forme d’activité gagne de plus en plus de terrains depuis quelques années. Les consultants l’utilisent pour créer leur activité.

A lire en complément : Comment utiliser la gamification pour renforcer l’engagement des employés dans les programmes de formation ?

En somme, il s’agit d’une relation tripartite incluant :

La mission

Comme nous le savons tous, le portage salarial consiste à chercher et à négocier des missions pour un indépendant auprès de différentes entreprises clientes.

Le contrat de travail

Il s’adresse aussi à une entreprise de portage avec laquelle le salarié signe un contrat de travail en CDD ou en CDI. Il devient alors salarié et profite de la protection sociale. En contrepartie, il verse une partie du chiffre d'affaires à l’entreprise de portage sous forme de frais de gestion.

Le contrat commercial

La société de portage salarial et l’entreprise cliente se basent sur des éléments que le salarié porté a transmis. Ainsi, cette entreprise de portage se charge de la facturation de la mission auprès de l’entreprise cliente. Elle libère le salarié des contraintes administratives.

Le portage salarial : un secteur innovant

Le portage salarial est aussi sécurisé par l’ordonnance du 2 avril 2015 et par la convention collective du 22 mars 2017. Il connaît une croissance régulière. Cela porte sur le nombre de consultants ou encore sur le chiffre d'affaires que ce secteur crée. En somme, les voyants sont tous au vert.

Certes, de nombreuses entreprises décident de faire du portage salarial leur activité principale. Elles étaient 180 et quelques en 2017, mais en 2017, ce chiffre passe à 250.

Le chiffre d'affaires que cette branche crée est toujours très élevé. Ce secteur représente plus d’un milliard d’euros aujourd’hui. Ainsi, cette forme d’emploi est très ancrée dans les besoins du marché du travail.

Outre cela, le statut est aussi de plus en plus convaincant pour de nombreux consultants indépendants souhaitant être autonomies. Aujourd’hui, le portage salarial comprend plus de 60 000 consultants répartis partout en Europe.

L’activité des consultants augmente en parallèle ainsi que le prouve la recrudescence des missions effectuées et des heures. Cela se matérialise par l’accroissement du nombre d’équivalents en temps plein et en portage salarial.

Aussi, quand on veut exercer à titre de consultant et qu’on ne possède encore aucune expérience, mais qu’on voudrait créer son entreprise, on pourrait se laisser tenter par le portage salarial.