Tout savoir sur le E Commerce et les marketplaces

À l’ère du numérique, il existe différents moyens pour vendre en ligne : ouvrir sa propre boutique sur une marketplace ou lancer une plateforme de e-commerce. Mais quelle est la meilleure option ? En fait, il n'y a pas de bonne réponse. Chaque niche est un monde en soi et le succès d'un tel investissement est influencé par le marché, les habitudes des consommateurs et la concurrence. Il est donc erroné de réduire cette décision à un match e-commerce vs marketplace.

Avant de déterminer laquelle des deux options sera la plus bénéfique pour votre business, il est nécessaire de commencer par analyser ce que vous voulez vendre et quel est votre marché. Vous devez construire une stratégie visant à atteindre des objectifs à moyen et à long terme. Pour cela, une connaissance approfondie du e-commerce et des marketplaces vous aidera à élaborer un plan permettant de vous développer de la meilleure des façons.

Cela peut vous intéresser : Comment le mailing postal booste votre business ?

I- Les marketplaces

La marketplace est aujourd'hui définie comme un site internet sur lequel des vendeurs indépendants, professionnels ou particuliers, ont la possibilité de vendre leurs produits ou services en ligne moyennant, pour les cas les plus connus, une commission prélevée par le site sur chaque vente.

Les différents types de marketplaces :

Les places de marché sont des plateformes en ligne où les marchands proposent des produits à la vente contre le paiement de frais ou de charges. Aujourd'hui, il existe différents types de places de marché. Elles peuvent être verticales, horizontales ou destinées à échanger avec des cibles spécifiques : B2B, B2C et C2C.

A découvrir également : Comment faire un suivi de production efficace ?

  • Les plateformes de mise en relation B2B ont pour cible les entreprises. Odero illustre parfaitement ce cas de figure.
  • Les places de marché B2C sont les plateformes les plus présentes. Ont à Amazon, Cdiscount, Fnac, Auchan ...
  • Les places de marché C2C mettent en relation des particuliers pour faciliter les ventes, comme dans le cas de Vinted.

Il existe également des marketplaces hybrides ! Ebay est un exemple classique de place de marché polyvalente qui s'adresse à tous les types de consommateurs.

Par ailleurs, créer un site de réservation en ligne peut aussi être une bonne idée pour faire développer votre business. Si aucune marketplace sur le marché ne trouve grâce à vos yeux, vous pouvez sauter le pas et lancer votre place de marché sur mesure. Par ailleurs, en créant une marketplace vous n’aurez pas d’inventaire à faire ou de stock à gérer.

Les aspects positifs d’une marketplace

Est-il rentable d'ouvrir une boutique sur ces plateformes ? Cela dépend de vos objectifs !

Une marketplace offre de nombreux points positifs :

  • Une bonne visibilité
  • Un trafic élevé, pouvant aller jusqu'à des milliers d’utilisateurs par jour
  • Simple d'utilisation
  • Garantie des paiements
  • La maîtrise des marges
site ecommerce

II- Les sites e-commerce

Pour faire face à la concurrence, vous devez travailler sur deux fronts pour atteindre les clients :

  1. Sur le front organique, par le biais du référencement, qui est coûteux en matière de budget, de main-d'œuvre et en temps.
  2. Sur le front publicitaire, en faisant de la pub sur les réseaux sociaux et les moteurs de recherche. Faire cela est également coûteux en matière de budget, mais permet de toucher davantage de personnes.

Par ailleurs, signalons que les sites e-commerce permettent aux entreprises d’avoir un contrôle direct sur les produits, les paiements et les données.

Les avantages d’un site e-commerce

En plus d'être idéal pour ceux qui ont déjà une entreprise mature, le e-commerce peut être idéal pour ceux qui ne veulent pas investir dans un espace physique mais qui veulent vendre des produits directement à un public en ligne.

Parmi les avantages qu'offre cette option, vous avez :

  • La disponibilité des données de suivi
  • La possibilité de faire du e-marketing, très utile quand les utilisateurs abandonnent leur panier.
  • La possibilité de personnalisation. Grâce à un site e-commerce, vous pouvez créer de réelles expériences utilisateur.
ecommerce

Les coûts du e-commerce

Une stratégie e-commerce efficace nécessite un investissement économique et professionnel important.

Tout d'abord, il est nécessaire d'investir dans des actions telles que :

  • L'image et l'identité graphique : cette action peut coûter plus ou moins cher en fonction du prestataire que vous choisissez. Mais cette étape n’est pas à négliger ! Elle permet à votre marque de se démarquer des concurrents.
  • Le SEO: cette technique est une stratégie qui demande du temps et beaucoup d’investissement. Les résultats se voient sur le long terme.
  • La Newsletter : faire cela permet d'instaurer un climat de confiance entre votre prospect et votre marque ou site web.

Au niveau des coûts économiques nécessaires pour lancer un e-commerce on retrouve :

  • Le coût de mise en œuvre : pour lancer un site e-commerce, vous aurez besoin de spécialistes en informatique qui savent comment façonner et placer les éléments marketing aux bons endroits (Option, Freebie, Coupons, Témoignages, Images). A cet effet vous pouvez envisager l’offshore development, ou développement délocalisé, qui désigne le transfert à l'étranger du développement d'applications informatiques. cela peut vous faire gagner certaines économies
  • Le coût marketing : référencement, publicité, blog, médias sociaux, courrier électronique.
  • Le budget informatique : ce budget n’est pas à négliger. Il est nécessaire pour créer le site web (via CMS ou autres), faire face aux différents coûts liés aux questions techniques et gérer au mieux les paiements numériques des clients.
  • Les coûts supplémentaires : il ne faut pas oublier que vous pourrez éventuellement payer pour un CRM ou une automatisation du marketing par courriel.