Tout savoir sur la formation vgp

La formation VGP est une formation pour les personnes désireuses d’exercer le travail des vérifications générales périodiques. Elle consiste à former des techniciens ou des professionnels en tant que contrôleur et inspecteur des engins de chantier. Elle est aujourd’hui un billet obligatoire pour toute entreprise qui utilise les engins et appareils de levage et de chantier. Zoom sur la formation « Vérification Générale Périodique » !

Quels sont les différents modules de la formation VGP ?

La formation VGP comporte différents modules dont les formateurs procèdent avec deux méthodes, à savoir : la méthode théorique et la méthode pratique. Chacune de ces méthodes a été adoptée pour permettre aux apprentis d’augmenter et d’élargir leur savoir ainsi que leurs compétences dans le travail qui les attend : la vérification et le contrôle.

A voir aussi : Tout savoir sur les bilans de compétence

Un module de théorie dure 12 heures alors qu’il faut 8 heures pour un module pratique. Cependant, certains centres de formation renversent ces chroniques pour accorder aux apprentis plus de temps pour les pratiques.

À qui s’adressent les formations Vérification Générale Périodique ?

La formation VGP dure environ 2 jours ou plus exactement 36 heures. Elle s’adresse à toute personne qui dispose d’une expérience dans le plan de vérifications générales périodiques. Elle est aussi réservée à toute personne qui souhaite s’initier dans le travail de vérification et contrôle pour devenir contrôleur ou inspecteur des appareils de grande entreprise de chantier.

A lire également : Tout savoir sur le portage salarial

La loi autorisant la formation Vérification Générale Périodique a divisé le déroulement en deux séances à savoir : une séance de 20 heures et une séance de 40 heures. La séance de 20 heures est destinée aux apprentis qui sont qualifiés, mais qui souhaitent acquérir plus de compétences. Quant à la séance de 40 heures, elle s’adresse aux personnes qui ne sont pas qualifiées.

Quels sont les objets d’étude de la formation VGP ?

En module de théorie, vous étudiez plusieurs branches comme les états des lieux et les contrôles périodiques de machines. Les cours théoriques sont également basés sur les contrôles cycliques d’installations électriques et les contrôles périodiques des installations de production. En module théorique, l’apprenti étudie aussi les contrôles d’utilisation et de distribution d’énergie (gaz, vapeur, air comprimé, fluide frigorigène, etc.) et la rédaction des rapports de vérifications.

Quant aux pratiques, elles concernent surtout les installations et les contrôles des machines pratiquées sur terrain. C’est lors du module pour la pratique que l’apprenti contrôleur ou inspecteur pourra exercer un vrai contrôle des engins de chantier. Les cours pratiques sont assistés par des organismes de formation avec expertise de sécurité (équipements, machines et outils) dans les entreprises.

Dans le module pratique de la formation VGP, vous serez amené à contrôler et à vérifier certains engins de chantier comme les nacelles de levage et les bras de levage. La grue auxiliaire, le chariot élévateur ou chariot de levage et le compacteur font également partie des machines de chantier que vous allez apprendre à contrôler et à inspecter. L’apprenti à la formation VGP va aussi apprendre à manipuler des ponts roulants, des hayons de levage, des équipements de levage et des équipements de garage. Lors de la pratique, il sera tout de même employé à contrôler les bennes à ordures ménagères ainsi que les engins de travaux publics.

Quel est le coût pour suivre une formation VGP ?

Les frais pour suivre une formation Vérification Générale Périodique dépendent d’un certain nombre de facteurs dont :

  • le type de machines à traiter ;
  • le nombre de machines à inspecter ;
  • le nombre d’apprentis.

Le coût d’une formation VGP varie également selon la décision du superviseur du centre de formation. Le prix peut varier de 600 € à 2 100 € en fonction de tous facteurs et selon le centre de formation choisi.

La formation Vérification Générale Périodique, une formation qui évolue au fil du temps

Le règlement sur les engins de chantier ne cesse de changer et d’augmenter de niveau avec temps. C’est d’ailleurs pourquoi il s’avère essentiel de toujours suivre et se conformer aux dernières normes en la matière. Suivre des formations pour le contrôle et les vérifications générales des engins est ainsi utile afin de respecter les exigences et de se mettre à jour.

Afin de toujours assurer la sécurité de vos employés et le bon entretien de vos engins de chantier, il leur faut des contrôles. Les grandes entreprises recherchent constamment de bons profils pour le contrôle et l’inspection des engins. Ces recruteurs priorisent même les candidats certifiés en VGP.