Tout savoir sur les bilans de compétence

Faire un examen de sa vie professionnelle et personnelle est important parce que cela vous permet de définir ou d’améliorer vos projets. Très souvent, on fait recours au bilan de compétence lorsqu’on veut changer d’emploi, déterminer ses atouts ou ses exigences professionnelles. Hormis ces aspects, les bilans de compétences présentent d'autres points importants pour la réalisation de votre projet professionnel.

A voir aussi : Tout savoir sur le portage salarial

Un bilan de compétences, pourquoi en faire ?

Procéder à la réalisation de son projet professionnel revient à reconnaître l’intérêt que l’on porte au marché de l’emploi. C’est très nécessaire pour quelqu’un qui aspire à un emploi : un travailleur doit donc faire de temps en temps son bilan de compétences. De l’autre côté, il faudra qu’il y ait adéquation entre votre projet, vos motivations, vos aptitudes et vos aspirations.

L’objectif principal visé au cours de cet examen, c’est de déterminer un projet professionnel pragmatique qui s’adapte à l’environnement de travail actuel. À défaut, il faut définir un projet de formation en continu ou additionnel.

Cela peut vous intéresser : Optimisez votre profil LinkedIn pour attirer les recruteurs et booster votre carrière

Spécifiquement, le bilan de compétences a pour but :

  • de mieux cerner ses prérogatives professionnelles
  • d'améliorer ou de développer les connaissances en soi ;
  • de monter votre projet, de valider et d'arrêter vos choix ;
  • de prévoir de nouvelles opportunités professionnelles.

Il est clair que faire son bilan de compétences est une nécessité pour toute personne songeant se lancer dans une vie professionnelle épanouie.

Comment s'effectue un bilan de compétences ?

L’évaluation peut être effectuée aux heures de travail. Pour cela, il faudra prendre un congé afin de continuer de bénéficier de sa rémunération. Par contre, si vous deviez le faire en dehors des heures de travail, vous n’êtes pas tenu d'en informer votre employeur. Composé de trois étapes, le bilan de compétences se fait en 24 heures de la manière qui suit.

Passer un entretien

Il vous permet de parcourir tout le déroulé de l’exercice et de contourner vos aspirations. Celui qui souhaite passer le bilan de compétences devra répondre à une série de questions. Le questionnaire sera adossé à un certain nombre de critères dont :

  • l'examen de son parcours professionnel ;
  • l'évaluation des conditions ou du cadre de travail ;
  • la rémunération ou l’enquête métier.

Cette séance vise à dresser votre profil afin de mettre en place votre projet professionnel et personnel.

Faire une analyse de ses compétences et de ses centres d’intérêt

L'étape dont il est question ici vous recentre et vous fait voir ce dont vous avez réellement besoin.

Construire son projet et les étapes à suivre pour sa mise en œuvre

Si vous parvenez à atteindre ce point, c'est que vous êtes bientôt à la fin de votre bilan de compétences.

Le bilan de compétences est le plus souvent organisé à la demande du salarié. Cependant, vous devriez avoir rempli ces conditions pour en bénéficier. Pour des employés en CDD, vous devriez avoir 24 mois d'activité, dont quatre au sein de votre entreprise. Pour celui qui a un contrat à durée indéterminée, son compteur doit avoir 5 ans d'expériences, dont 12 mois au sein de son organisme actuel.

Qui peut en réaliser ?

Les temps ont changé. L'époque où seuls les employés avaient la possibilité de faire leur bilan de compétences est révolue. Maintenant, que vous soyez employé ou demandeur d’emploi, il est important pour vous de passer cette étape afin de regagner l’assurance sur vos compétences.

En France par exemple, lorsque vous possédez déjà votre Compte Personnel de Formation (CPF), vous êtes éligible pour passer cet examen. Les demandeurs d'emploi peuvent donc recourir à ce CPF qu'ils ont acquis en poste pour faire une évaluation pendant leur moment d'inactivité.

Le bilan de compétences est réservé aux travailleurs du secteur privé, qu'ils soient en CDD ou CDI, aux demandeurs d’emploi et aux salariés du secteur public. Pour ce dernier cas, il y a des textes spécifiques qui couvrent leur évaluation.

La possibilité de financer son bilan

Pour faire son bilan de compétences, vous pouvez décider d'outrepasser l'évaluation au sein de l'entreprise qui vous a embauchée. Dès lors, vous devez vous rapprocher des centres agréés. C'est un grand investissement lorsque vous souhaitez remettre votre carrière professionnelle sur les rails. La procédure coûte excessivement cher et son tarif varie en fonction du centre choisi.

Si vous trouvez que vous n'êtes pas financièrement capable de payer pour votre bilan, une autre option s'offre à vous : amener votre entreprise à le faire pour vous. Précisons aussi qu'il n'y a pas une limite d'âge pour passer d'un métier à l'autre, se reconvertir ou chercher du travail.

À cet effet, tout le monde peut profiter du bilan de compétences !