Taux de marge sur cout variable : définition et mode de calcul

En comptabilité d'entreprise, plusieurs indicateurs permettent d'évaluer la rentabilité d'un produit. Parmi ceux-ci, il y a le taux de marge sur coût variable. Ce taux permet aux dirigeants d'obtenir des données essentielles pour prendre des décisions adaptées. Voici l'essentiel à savoir sur le calcul du taux de marge sur coût variable.

En parallèle : La motivation : un puissant moteur de réussite pour l'entreprise et ses collaborateurs

Qu'est-ce que le taux de marge sur coût variable ?

Pour comprendre la notion de taux de marge sur coût variable, il est indispensable de connaître ce qu'est la marge sur coût variable. Quand vous avez une entreprise, vous avez à gérer des coûts fixes et des coûts variables. Les premiers sont liés au fonctionnement de l'entreprise et varient en fonction du volume d'activité tandis que les seconds sont ceux qui varient selon les changements de volume de production. Cela comprend les matériaux directs, la main-d'œuvre directe et les frais généraux de l'entreprise. Si l'activité s'accroît, les charges variables deviennent plus importantes.

Le taux de marge sur coûts variables est un outil utile pour les entreprises. Il peut être utilisé pour prédire le profit d'une entreprise et également détecter les inefficacités de la production. C'est donc une estimation du pourcentage de coût qui change avec les changements de production. Par exemple, si le taux de marge sur coûts variables est de 60 %, cela signifie que 60 pour cent sur chaque dollar dépensé pour la production changeront avec les variations de la production.

Dans le meme genre : WeTransfert : idéal pour envoyer des grosses pièces jointes à vos collaborateurs

Calcul du taux de marge sur coût variable

La marge sur coût variable équivaut aux sommes dégagées par l'entreprise sur ses services ou sur la vente d'un produit pour couvrir ses charges fixes et réaliser éventuellement des bénéfices. Ainsi, à partir de la marge sur coût variable, on peut obtenir le taux de marge sur coût variable (TMCV). Il s’agit du pourcentage de gain ou de perte qu’une entreprise réalise sur un service ou un produit vendu par rapport à son coût de production ou d’achat.
Le taux de majoration sur les coûts variables doit être calculé afin de déterminer le profit qui peut être réalisé à partir d'un cycle de production donné. Ce calcul permet de déterminer s'il vaudrait ou non la peine de produire plus d'unités ou bien produire moins pour les vendre plus cher. Pour calculer le taux de marge sur coût variable, il faut donc connaître la valeur de la marge sur coût variable (MCV) et celle du chiffre d'affaires (CA). Ce taux est obtenu en divisant la marge sur coût variable (Marge sur coûts variables = Chiffre d'affaires-Charges variables) par le montant du chiffre d'affaires réalisé sur la période et en multipliant par 100.

TMCV = MCV / CA x 100

C'est un élément indispensable dans le calcul du seuil de rentabilité de l'entreprise. Ce seuil est obtenu en divisant les charges fixes (CF) par le taux de marge sur coût variable.

La formule est : SR = CF / TMCV

L'utilité du taux de marge sur coût variable

Le taux de marge sur coût variable est une mesure utilisée dans l'industrie manufacturière pour calculer le montant du profit pour chaque unité produite. Il est calculé en divisant le total des coûts variables par le total des unités produites. Ce type de stratégie de tarification existe depuis des siècles et est encore utilisé aujourd'hui dans de nombreuses industries. C'est un moyen très utile de calculer le profit, car il peut être utilisé pour déterminer combien d'argent sera gagné sur chaque unité de production. Cela peut aider les fabricants à prendre des décisions sur le nombre d'unités qu'ils doivent produire, s'ils doivent modifier leur processus de production ainsi que les prix qu'ils doivent facturer pour leur produit. C'est un moyen de maîtriser les coûts en faisant varier la marge entre les coûts variables et les coûts fixes.

Cette stratégie peut être utilisée de plusieurs façons, à savoir :

  • pour contrôler le niveau de production
  • pour contrôler les niveaux de stocks
  • pour réagir aux évolutions du marché.

Enfin, avec la connaissance de ce seuil de rentabilité grâce au taux de marge sur coût variable, les dirigeants d'une entreprise peuvent prendre des décisions stratégiques pour la poursuite de leur production ou l’abandon de celle-ci. Ils décideront de la bonne politique commerciale à adopter pour réaliser des bénéfices qui constituent l’objectif ultime de toute entreprise. Cela est indéniable pour la pérennité de l'entité.